L’amphisbène

Image : Bibliothèque Nationale de France, Supplément grec 247, fol. 15r
(manuscrit grec – Xe-XIe siècles)

Au contraire du basilic qui a connu un grand succès dans les romans de fantasy, l’amphisbène a été oubliée du grand public. Cet étrange serpent est doté de deux têtes, chacune à une extrémité de la bête. Il s’agissait d’une créature qui se déplaçait très vite et pouvait vivre dans les endroits les plus froids.

Image : Bestiaire d’Aberdeen (Université d’Aberdeen, ms. 24, fol. 68v, vers 1200).

« L’amphisbène est une sorte de serpent qui a deux têtes : l’une a sa place et l’autre à sa queue ; et de chaque côté, il peut mordre. Il se déplace très rapidement et ses yeux sont reluisants comme des chandelles. Et sachez que c’est le seul serpent au monde qui reste dans le froid et avance toujours devant les autres comme un chef et un capitaine » (Brunet Latin, Le Livre du Trésor).

Ms. Valenciennes, Bibliothèque municipale, 320, fol. 133v

Image : ms. Valenciennes, Bibliothèque municipale, 320, fol. 133v.

Texte et traduction : Anaïs I., Roman L., Emeline P., Mathilde S., Anthony S., Ornella T.